Pour une transition énergétique du territoire

Depuis un an, la Métropole Rouen Normandie a engagé avec aide et conseil du WWF une démarche participative en vue de l’élaboration du volet territoire du Plan Climat Air énergie territorial requis par la Loi de transition énergétique.

L’enjeu n’est autre que d’adapter le territoire aux défis environnementaux et énergétiques du XXIe siècle. Pour ce faire Métropole et WWF préparent une Conférence locale sur le Climat afin que les principaux acteurs du territoire présentent leurs engagements pour tenir les objectifs désormais inscrits dans la loi.

Le Collectif STOP-EPR ni à Penly ni ailleurs affirme aujourd’hui un soutien sans réserve à cette démarche quelles que soient les limites du processus. La réduction des consommations d’électricité envisagée à l’échelle d’un territoire de près de 500 000 habitants est une condition nécessaire à la mutation du modèle énergétique français c’est-à-dire à la sortie du nucléaire, à la réduction structurelle de la pollution atmosphérique et à l’atténuation du changement climatique.

Depuis le Débat national sur la transition énergétique, conformément au constat établi par l’association Négawatt[1], chacun reconnaît aujourd’hui la place centrale des collectivités locales dans la transition énergétique[2].

La relocalisation des productions mais surtout de la distribution et de la maitrise de la consommation est une condition nécessaire pour adapter notre modèle énergétique aux défis du XIXe siècle[3].

La Métropole Rouen Normandie en dépit d’un soutien regrettable au projet de Contournement Est déclaré d’utilité publique le 14 novembre 2017, s’engage aujourd’hui sur cette voie. Il faut dire qu’il y a bien des choses à faire ici au vu du triste bilan climat air énergie du territoire…

L’enjeu est, comme le propose le réseau pour la transition énergétique CLER, de « renouveler les politiques locales de l’énergie ».

La démarche a déjà commencé ici avec la « reprise » du réseau de distribution d’électricité à l’échelle de l’agglomération par une métropole exerçant désormais ses responsabilités d’autorité organisatrice de l’énergie[4].

Beaucoup de choses restent à faire cependant. Le choix de d’inscrire le territoire dans la démarche Cit’érgie promue par l’Ademe[5] va dans ce sens.

Mais on ne peut bien évidemment pas en rester là au vu des défis qui sont aujourd’hui en débat autour de la Programmation pluriannuelle de l’énergie 2018-2028. Plusieurs chantiers peuvent être ouvert dans la Métropole pour que la COP21 locale tienne ses promesses :

  1. En premier lieu, il s’agit de favoriser et d’accompagner les projets locaux de production d’énergie[6]. Des efforts ont déjà été fait avec la construction de chaufferies bois[7] et l’action pionnière d’une commune comme Malaunay[8]. Un plan Photovoltaïque métropolitain pourrait renforcer cette démarche alors qu’EDF reconnaît l’opportunité de cette démarche[9]. Grenoble le fait, pourquoi pas Rouen[10]?
  2. Cette relocalisation de la production sera infructueuse si une stratégie globale de baisse des consommations n’est pas conçue et mise en œuvre en particulier pour le « résidentiel-tertiaire ». Le gouvernement y incite[11] mais il s’agit de renforcer cette démarche dans les territoires dans un contexte de fortes tensions sur les finances publiques[12]
  3. Tout cela implique un réel effort de pédagogie de la part des pouvoirs publics locaux mais surtout une réelle prise en compte des transports qui souvent sont tenus à l’écart de la réflexion sur l’énergie[13]. Comme le recommande le Conseil économique, social et environnemental (CESE), une telle ambition revient à faire changer la ville pour une sortie progressive des transports carbonés [14].

Nous sommes bien en présence d’un triple défi culturel, technologique et financier[15]. La Métropole Rouen Normandie ne manque pas de ressources pour y faire face est devenir cette « écocommunauté » promise[16]. L’opinion publique bien plus consciente des enjeux climatiques que beaucoup le disent l’attend[17].

Il revient aujourd’hui aux élus de savoir répondre à cette demande sociale en proposant des politiques publiques à la hauteur des enjeux….

Engagez-vous pour la sortie du nucléaire ici et maintenant et revendiquez avec nous une Métropole sans nucléaire à l’occasion de la COP21 de Rouen

notes :

[1] http://www.novethic.fr/actualite/energie/energies-renouvelables/isr-rse/negawatt-143714.html

[2] http://www.lagazettedescommunes.com/380875/loi-de-transition-energetique-ce-que-les-collectivites-locales-doivent-retenir/

[3] http://tnova.fr/system/contents/files/000/001/456/original/Terra-Nova-Pour_des_transitions__nerg_tiques_locales-270917.pdf?1517498912

[4] http://www.metropole-rouen-normandie.fr/files/dossier_presse/CP-Signature-MRN-ENEDIS-EDF-091017.pdf

[5] http://www.citergie.ademe.fr/

[6] https://www.actu-environnement.com/ae/news/energie-renouvelable-collectivite-territorial-local-action-levier-developpement-14313.php4

[7] http://reseaux-chaleur.cerema.fr/etude-le-role-des-collectivites-territoriales-dans-le-soutien-public-aux-energies-renouvelables-exemples-en-europe-et-en-france

[8] http://www.metropole-rouen-normandie.fr/files/publications/Plan_Climat_Air_Energie_du_Territoire/PCAET_synthese_diagnostic_mai_2017.pdf

[9] https://www.usinenouvelle.com/article/pourquoi-le-plan-solaire-d-edf-est-historique.N626453

[10] http://www.batiweb.com/actualites/eco-construction/bientot-100-delectricite-dorigine-renouvelable-pour-grenoble-12-03-2018-32180.html

[11] http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/11/24/les-mesures-du-gouvernement-pour-la-renovation-energetique-des-batiments_5219763_3244.html

[12] https://www.connaissancedesenergies.org/tribune-actualite-energies/regard-sur-le-plan-de-renovation-energetique-des-batiments-0

[13] http://www.institut-negawatt.com/fichiers/etudes/2014_FFREE_Transport.pdf

[14] http://www.lecese.fr/sites/default/files/pdf/Avis/2013/2013_16_transition_energie_transport.pdf

[15] http://www.lemonde.fr/energies-communes/article/2017/11/24/transition-energetique-comment-financer-les-projets-des-collectivites_5219834_5216000.html

[16] http://www.metropole-rouen-normandie.fr/environnement-dans-la-metropole

[17] http://www.liberation.fr/france/2017/12/07/energie-les-francais-veulent-plus-de-renouvelable-et-moins-de-nucleaire_1615118