bandeau article

STOP-EPR appelle le plus grand nombre à participer à l’enquête publique relative au projet de parc éolien en mer Dieppe-Le Tréport

Depuis plus de dix ans, le Collectif STOP-EPR ni à Penly ni ailleurs et ses partenaires associatifs attendent que des éoliennes offshore en nombre produisent de l’électricité sur le littoral normand. Après le projet de Fécamp, c’est au tour aujourd’hui du projet Dieppe-Le Tréport d’entamer la dernière ligne droite vers le début des travaux. Depuis le 16 octobre a commencé l’enquête publique relative aux ultimes autorisations qui permettront au Maitre d’Ouvrage de commencer la construction d’une alternative de grande échelle au nucléaire.

A nos côtés, participez à cette enquête publique pour la transition énergétique, le climat et la sortie du nucléaire ici et ailleurs !

vous trouverez toutes les informations nécessaires ci dessous :

L’enquête publique relative au projet de parc éolien offshore au large de Dieppe et Le Tréport est ouverte depuis le 16 octobre et dure jusqu’au 29 novembre 17h.

Site internet de l’enquête publique

Afin de vous aider à participer à cette enquête publique et à exprimer votre avis sur ce projet déterminant pour la transition énergétique de notre région, un modèle de contribution élaboré par une amie du Collectif, vous est proposé ci-dessous :

Chacun peut utiliser ce modèle de contribution intégralement, ou partiellement, ou simplement s’en inspirer pour rédiger sa propre contribution.

Les plus courageux pourrons consulter les différentes pièces relative à la concession d’utilisation du domaine public maritime et à l’autorisation du projet au titre de la Loi sur l’eau au lien suivant afin de concevoir une contribution « technique ».

En tout cas pour le Collectif STOP-EPR ni à Penly ni ailleurs l’avis qui s’impose sur ce projet au vu de son histoire tumultueuse ne peut qu’être positif. Depuis le premier débat public, les maitres d’ouvrages successifs n’ont cessé de perfectionner le projet en prenant en compte une grande diversité d’avis et d’expertises. Et ce sera donc un parc très nettement différent de celui proposé en 2010 qui verra le jour si tant est que tou(te)s les partisan(e)s de la sortie du nucléaire et de la transition énergétique se mobilisent pour promouvoir la transition d’un littoral qui souffre des impacts quotidiens de 8 réacteurs nucléaires et de l’usine Orano de La Hague.

L’exploitation d’un parc éolien en mer peut compenser la mise à l’arrêt définitif d’un réacteur nucléaire si tant est que la consommation d’électricité recule comme y invite la Loi de transition énergétique.

Comptant sur votre engagement et votre mobilisation,

Bonne enquête publique,

quelques conseils et informations utiles :

Pour que votre contribution soit recevable, vous devrez impérativement indiquer, en bas de la 2ème page, la date, ainsi que votre nom, ville de domiciliation, adresse mail et signature.

Pour déposer votre contribution, 3 possibilités :