Archives du mot-clé littoral

carte-projet-dieppe-treport

Contribution du Collectif à l’Enquête publique sur le projet de parc éolien en mer Dieppe – Le Tréport

Depuis 10 ans le Collectif STOP-EPR ni à Penly ni ailleurs est engagée en faveur des projets de développement de parcs éoliens en mer sur le littoral de Seine-Maritime. Nous avons participé aux deux débats publics et participons à la concertation mise en œuvre par la Société EMDT.

Plus encore aujourd’hui qu’hier, STOP-EPR est convaincu que la promotion des énergies marines renouvelables constitue une alternative industrielle et énergétique en acte à la filière nucléaire qui permette d’engager enfin le territoire sur la voie d’une transition énergétique soucieuse du respect de la biodiversité, des défis posés par le changement climatique ainsi que d’un développement équilibré du littoral normand et picard.

Soutiens résolus des énergies renouvelables nous considérons plus que jamais que « l’énergie éolienne, arrivée à maturité industrielle et devenue marine, s’apprête à relever des défis d’une toute autre ampleur : la lutte contre le changement climatique, la production d’énergie sans émission de gaz à effet de serre ni déchets, le passage à une consommation économe et responsable, le soutien de la croissance verte créatrice de richesses locales et d’emplois non délocalisables. Cette énergie de l’avenir est ainsi l’une des plus dynamiques à se développer dans le monde, depuis plus de 15 ans. »

Ainsi tenons-nous à rappeler à l’occasion de cette enquête publique notre engagement résolu en faveur de l’aménagement d’un parc éolien en mer au large de Dieppe et du Tréport dans la continuité de nos interventions lors des Débats publics de 2010 et de 2015.

Voici les six principaux arguments qui nous amènent à formuler un avis très favorable en faveur d’un projet utile et nécessaire :

Lire la suite

image_content_23899562_20180705214646

D’importants travaux aux abords de la centrale de Penly vont se faire aux dépends de la biodiversité

EDF aux abords de la centrale de Penly a déposé une demande de dérogation à l’article L411-1 du code de l’environnement afin de pouvoir réaliser des travaux de désensablage de plage de Saint-Martin-en-Campagne. Ces opérations massives préparées depuis deux ans vont en effet entrainer la destruction de spécimens d’espèces végétales protégées ainsi que la la dégradation du milieu où elles se développent.

Le Collectif STOP-EPR ni à Penly ni ailleurs invite le plus grand nombre à participer à la consultation du publique organisée par la DREAL de Normandie pour demander que les travaux envisagés par EDF soient réalisés dans le respect de la biodiversité et du littoral. Si le désensablement de ce secteur se conçoit, il ne peut se faire aux dépends du site. EDF doit prendre des mesures de protection proportionnées et tout mettre en œuvre pour réduire l’impact de ses activités sur un milieu déjà considérablement abîmés par trois décennies de production électronucléaire.

Vous trouverez ci-dessous des éléments qui vous permettrons de prendre la mesure du projet d’EDF et de ses impacts :

Lire la suite

Aquind, un grand projet inutile qui ignore la transition énergétique

Au moment même où s’ouvre le Débat public sur la Programmation pluriannuelle de l’énergie[i], en toute discrétion un autre débat débute Mercredi 28 mars à Dieppe[ii]. Un débat sur un nouveau Grand projet inutile conçu au mépris des objectifs de descente énergétique et de relocalisation de la production d’électricité. Le Collectif STOP-EPR ni à Penly ni ailleurs met en cause non seulement l’opportunité du projet Aquind mais aussi ses modalités et ses objectifs.

Lire notre communiqué de presse ci-dessous :

Lire la suite

eolien-marin

Eoliennes en mer des deux côtes, un projet en proie à l’opposition résolue du lobby nucléaire

Les débats récents au sein de l’Agence Française pour la biodiversité sur le projet de parc éolien Dieppe – Tréport prouvent que décidément en France le développement des énergies marines renouvelables est difficile. L’exemple du Tréport est probablement le plus emblématique donnant à voir des obstructions qui n’ont cessé de se renouveler depuis une décennie pour bloquer le développement des parcs éoliens en mer. Opposition si résolue qu’aucuns parcs n’est aujourd’hui en activité. 

Cette situation inacceptable montre clairement comment les adversaires de la transition énergétique agissent pour enchainer la France à l’atome n’hésitant pas à se draper d’une vertu environnementaliste qui n’a rien d’écologiste.

Lire la suite