Archives du mot-clé 26 septembre 2019

Lubrizol : un exemple de l’incapacité de l’Etat à évaluer risques et conséquences d’un accident technologique majeur

S’opposer à l’industrie nucléaire implique de regarder comment les autorités et les industriels conçoivent et gèrent les risques technologiques en particulier en situation accidentelle et post-accidentelle.

L’exemple du vaste incendie qui a ravagé les entrepôts de l’usine Lubrizol de Rouen le 26 septembre 2019 mérite qu’on s’y arrête. Il donne à voir les difficultés de traiter un événement “hors dimensionnement” mais surtout d’évaluer impacts et autres pollutions causées par le sinistre.

Retrouvez notre analyse des faits depuis la difficile élaboration du Plan de prévention des risques technologiques (PPRT) proposé pour cette usine classée SEVESO seuil haut jusqu’à la “remédiation” du site impacté par l’incendie :

Imaginez donc ce que cela donnerait si un réacteur nucléaire connaissait une défaillance majeure entrainant une cinétique accidentelle !

L’exemple de Lubrizol n’a rien pour nous rassurer… de la sous-évaluation des risques jusqu’à l’incapacité à déterminer précisément les impacts tout donne à voir que la maitrise des risques est pour le moins perfectible !