Archives pour la catégorie Paluel ( 4 réacteurs )

Retrouvez ici ce qui concerne la centrale de Paluel

Avis de tempête sur la sûreté nucléaire

La publication du rapport annuel de l’ASN est toujours un moment important de l’actualité nucléaire. D’année en année la date de sa publication a été repoussée donnant à voir les difficultés d’élaborer un bilan qui puisse satisfaire les exploitants, l’Etat nucléaire sans s’écarter trop de la réalité effective de la filière nucléaire.

En 2017 on a le droit à un exemplaire au mieux mélancolique. L’ASN qui ploie sous la charge de travail peine à dissimuler les pressions qui pèsent sur son activité. Elle nous livre un rapport d’une banalité confondante qui ne réussit cependant pas à cacher cette « année qui dérange » décrite par Valéry Laramée de Tannenberg dans un brillant article publié le 25 juillet 2017 par le Journal de l’environnement.

Un sursaut s’impose rapidement à Montrouge en particulier après la présentation au public d’un projet d’avis consternant sur la cuve de l’EPR.

Il n’appartient pas à l’ASN d’accompagner la politique énergétique d’un Etat en faillite qui persévère dans l’impasse nucléaire. Chacun attend d’elle qu’elle face valoir le droit de l’environnement et rappelle à la règle exploitants et industriels qui tentent chaque jour de le contourner de mille manières.

A Paluel l’hypocrisie d’EDF atteint des sommets

L’industrie atomique est à la peine. Non seulement le scandale du Creusot a cassé le peu de confiance que nous pouvions avoir dans la robustesse des installations nucléaires, mais l’exploitation du parc par EDF est calamiteuse. L’opérateur énergétique de l’Etat n’est plus en capacité de garantir l’efficience d’un moyen de production qui coute toujours plus cher sans qu’aucune dépense ne réussisse à enrayer la délitement d’une filière désormais obsolète. A Paluel le roi est nu. Ici le crépuscule du nucléaire apparaît plus nettement qu’ailleurs. Ce réacteur inutile est mort, il faudrait avoir l’honnêteté de le dire !

Lire la suite

photo Paluel - Les Echos

6 ans après Fukushima, le nucléaire pollue aussi en France… et c’est pas prêt de s’améliorer

La catastrophe de Fukushima dure depuis 6 années sans que cela ait entraîne ici le sursaut nécessaire. Le nucléaire poursuit tranquillement son activité dans une quasi indifférence qui pose question.

Pourtant chaque jour les centrales déversent dans l’environnement des substances chimiques et radiologiques. Cette pollution invisible et fatale ne peut plus durer alors qu’EDF continue de disposer de généreuses autorisations de rejets et en demande encore.

Pour le Collectif STOP-EPR ni à Penly ni ailleurs cette situation est inacceptable. C’est pour cela que nous demandons des prescriptions plus sévères à Paluel et ailleurs qui encadrent strictement les autorisations de rejets demandées par l’exploitant, des garanties fortes qui préviennent des rejets accidentels trop fréquents et surtout la mise en oeuvre des meilleures techniques disponibles pour réduire effectivement les impacts sur l’environnement de rejets trop massifs et trop toxiques .

Dans le souci de convaincre chacun que le nucléaire est une source majeure de pollution, nous vous invitons à prendre connaissance du long exposé qui suit.

Lire la suite

Pour quoi la demande de modification de rejets est prélèvements d’EDF à Paluel est inacceptable ?

Depuis le 27 février 2017 sont mis en consultation sur le site de l’Autorité de sûreté nucléaire trois projets de décisions relatifs aux rejets et prélèvements de la centrale nucléaire de Paluel. 15 jours sont offerts à la société civile et à l’opinion publique pour formuler des avis argumentés sur un sujet complexe des plus problématiques. Ce délai est dérisoire mais il ne doit pas dissuader le plus grand nombre d’aller voir la réalité d’une industrie qui veut polluer en toute impunité. Les quelques informations communiquées au public suffisent pour comprendre que les impacts du nucléaire sur l’environnement sont considérables et se font au détriment des autres activités du territoire.

Lire la suite

Marché de dupes pour un arrêt qui aurait pu avoir lieu il y a déjà bien longtemps…

L’arrêté ministériel prorogeant la durée d’arrêt de fonctionnement du réacteur n°2 de la centrale de Paluel a été signée le 26 janvier 2017 par la Ministre de l’énergie et publié le 04 février 2017 au journal officiel[1].

Lire la suite